Agriculture urbaine : sondage auprès de la population de l’île de Montréal

La Division du développement durable de la Ville de Montréal a confié à la firme Bureau d’Intervieweurs Professionnels (BIP) la réalisation d’un sondage auprès de la population de l’Île de Montréal portant sur l’agriculture urbaine. Dans ce contexte, l’agriculture urbaine est entendue comme la production alimentaire en milieu urbain.

Le sondage visait à :

  • Mesurer la proportion de Montréalais qui pratique l’agriculture urbaine ;
  • Connaître, parmi les agriculteurs urbains, quelle proportion pratique l’agriculture urbaine dans les lieux suivants : balcon, cour arrière, façade ou côté d’un bâtiment, ruelle, jardin communautaire ou jardin collectif ;
  • Mesurer la proportion des Montréalais qui met en œuvre des bonnes pratiques : compostage, contrôle des pesticides, récupération de l’eau de pluie, redistribution des surplus de semis ou de récoltes, etc. ;
  • Connaître les raisons pour lesquelles certains ménages ne pratiquent pas l’agriculture urbaine.

Données et ressources

Méthodologie

Univers d’enquête et mode d’administration

L’univers d’enquête est constitué des personnes âgées de 18 ans et plus qui résident sur l’Île de Montréal. Le sondage a été administré par téléphone seulement.

Questionnaire

Le questionnaire utilisé pour ce sondage a été conçu par la Division du développement durable de la Ville de Montréal, en collaboration avec la Direction des communications et la firme BIP. Le questionnaire est présenté à l’annexe 1 du sommaire exécutif.

Plan d’échantillonnage

Le plan d’échantillonnage élaboré par BIP devait permettre de compléter un maximum d’entrevues dans le cadre d’un budget où 600 entrevues seraient réalisées si 100 % des Montréalais pratiquaient l’agriculture urbaine. Un taux de réponse minimal de 45 % était souhaité. Advenant une incidence plus faible de personnes qui pratiquaient l’agriculture urbaine, BIP devait compléter un maximum d’entrevues auprès de personnes pratiquant l’agriculture urbaine et poser quelques questions additionnelles aux personnes ne pratiquant pas cette activité tout en respectant l’envergure du projet initial.

L’échantillon a été produit par la firme Échantillonneur ASDE. Il s’agit d’un échantillon probabiliste stratifié avec génération aléatoire des numéros de téléphone.

Collecte des données, taux de réponse et marge d’erreur

Le sondage s’est déroulé du 30 juillet au 25 août 2013. Au total, 882 entrevues ont été complétées, soit 360 entrevues de 8 minutes auprès de personnes pratiquant l’agriculture urbaine et 522 entrevues de 4 minutes auprès de personnes ne pratiquant pas cette activité.Le taux de réponse est de 51,4 %.

Le taux de réponse est le calcul en pourcentage du rapport entre : 1) le nombre de questionnaires remplis utilisables et 2) le nombre total de contacts réalisés moins les numéros non valides et les numéros hors échantillon. Le taux de réponse est calculé selon les normes de l’Association de la recherche et de l’intelligence marketing (ARIM). Le rapport administratif du déroulement du sondage, qui comprend le taux de réponse, est présenté au tableau 1.1 de la page suivante.

La marge d’erreur est de 3,3 %, 19 fois sur 20, si on considère les 882 répondants. Mais si on considère chaque segment de répondants individuellement, la marge d’erreur est plus élevée :

  • Les analyses à l’intérieur du segment de personnes pratiquant l’agriculture urbaine est de 5,2 % (360 entrevues).
  • Les analyses à l’intérieur du segment de personnes ne pratiquant pas l’agriculture urbaine est de 4,3 % (522 entrevues).

Pondération et traitement des données

Les entrevues ont été compilées dans le logiciel Interviewer Windows de Voxco et traitées à l’aide du logiciel Stat-XP.Les données ont été pondérées selon l’âge et le sexe, à partir des données de Statistique Canada – recensement 2011.

Par exemple, le nombre d’enregistrements ou taille de l’ensemble de données.Les codes postaux sont disponibles dans les données brutes. La ville a été répartie en trois zones ayant certaines similitudes quant aux types d’habitations et d’aménagements extérieurs qu’on y retrouve : Zone 1 – Est de l’île (environ 23 % de la population) Zone 2 – Centre de l’île (environ 51 % de la population) Zone 3 – Ouest de l’île (environ 26 % de la population)

Territoires

Agglomération

Mots-clés

Info additionnelle

Champ Valeur
Publieur Division du développement durable
Fréquence de mise à jour Irrégulier
Langue Français
Couverture géographique Territoire de la ville de Montréal
Couverture temporelle 2013-07-30/2013-08-25
Dernière modification 2016-06-15 19:59 UTC
Créé le 2013-10-03 01:05 UTC

Commentaires

Ce site utilise un service de gestion des commentaires externe et privé, Disqus [en anglais].

Lire également notre page : Gestion des commentaires et des échanges sur les médias sociaux

Si vous souhaitez laisser un commentaire privé, vous pouvez utiliser le formulaire Nous joindre.

comments powered by Disqus