Contrat de développement informatique pour la ville

5 janvier 2015

La Loi sur les cités et villes exige (sauf exceptions) qu’un appel d’offre soit tenu pour octroyer tout contrat de plus de 25 000$. Cependant, tant la loi provinciale que les règlements de la Ville de Montréal, permettent aux gestionnaires d’octroyer des contrats de gré-à-gré pour des sommes de moins de 25 000$ (taxes incluses).

Un des objectifs du Bureau de la ville intelligente et numérique (BVIN) est d’impliquer d’avantage les PME et jeunes pousses (startups) dans les projets de la ville pour bénéficier à la fois de leurs innovations et des prix plus avantageux qu’amène la compétition. Ce faisant, Montréal soutient également le développement d’un secteur stratégique. C’est pourquoi, pour notre projet de rendre les données sur les contrats octroyés par la ville plus facilement accessibles aux citoyens, plutôt que de contacter un petit nombre de fournisseurs et leur demander une soumission, la pratique habituelle quand l’estimé est inférieur à 25 000$, nous lançons plutôt un appel public sur les médias sociaux. Nous croyons que cette façon de faire est plus transparente et encouragera des compagnies qui n’ont jamais fait affaire avec la ville à soumissionner.

Les entreprises auront jusqu’au 25 janvier 2015 à minuit pour envoyer leur soumissions à villeintelligente [at] ville [dot] montreal [dot] qc [dot] ca. La soumission devra contenir les éléments suivants:

  1. La démonstration que le soumissionnaire a l’expertise et la capacité requise pour livrer le projet, ainsi que des exemples de réalisations semblables au projet décrit dans le cahier des charges (voir le lien ci-dessous).
  2. Les C.V. des gens qui travailleront sur le projet.
  3. Une description technique de la solution proposée, incluant l’architecture de haut niveau et les technologies employées (langage de programmation, base de données, librairies clés, type et taille des serveurs, etc.).
  4. Soit (a) une confirmation par écrit que le soumissionnaire sera capable de respecter les dates de livraison des versions Alpha et Beta, ainsi que celle de la mise en service, telles que décrites dans le cahier des charges ou (b) le soumissionnaire propose un autre échéancier qu’il s’engage à respecter.
  5. Une grille détaillée des coûts.
  6. Trois références client.

Le cahier des charges est disponible ici: Cahier des charges – Publication des contrats.pdf

La grille d’évaluation des soumissions est ici: Grille-evaluation-bvin

Les maquettes sont disponibles ici: maquettes interactives.

Veuillez noter que ces maquettes interactives ont été créées pour communiquer les fonctionnalités requises et non pas pour dicter l’apparence de l’application. Nous encourageons les soumissionnaires à présenter des interfaces utilisateurs plus esthétiques et ergonomiques.

Les soumissions seront évaluées par le BVIN selon la solidité de la proposition, la crédibilité de l’organisation, le respect des contraintes financières et temporelles et les retombées économiques locales. Les soumissionnaires les plus intéressants seront invités à venir nous présenter leur soumission plus en détail. Évidemment, nous nous réservons le droit de ne pas octroyer de contrat, si nous jugeons qu’aucune soumission ne satisfait à nos critères.

C’est la première fois que la ville fait un appel public via les réseaux sociaux pour un contrat de gré à gré. Nous ne savons pas si cette approche donnera de meilleurs résultats, mais nous prenons le pari que la collectivité pourra identifier plus de fournisseurs qualifiés que le BVIN ne pourrait le faire seul. Si vous connaissez quelqu’un qui pourrait être intéressé par cette offre, n’hésitez pas à lui faire suivre cette annonce.