HackTaVille, un atelier intensif de réutilisation réussi

11 septembre 2012


L’atelier intensif de réutilisation HackTaVille qui s’est déroulé le samedi 8 septembre a rassemblé plus d’une centaine de développeurs à l’Université McGill.

Réalisé en partenariat avec la Ville de Montréal, la Société de transport de Montréal (STM) et l’Agence métropolitaine de transport (AMT), HackTaVille a permis de développer des applications citoyennes portant sur le transport, la planification urbaine mais aussi l’agriculture urbaine, le développement durable ou l’utilisation du territoire (lieux publics, parcs, développement résidentiel).

L’événement a provoqué une rencontre entre amoureux de la ville, citoyen-bidouilleurs (hackers), concepteurs, acteurs communautaires, universitaires et professionnels des transports et leur permettra de développer un projet web ou mobile à partir des ensembles de nouvelles données ouvertes par la Ville de Montréal, la STM et l’AMT.

Données libérées à l’occasion de cet événement :

Pour alimenter le travail des développeurs présents à HackTaVille, la Ville de Montréal a libéré les nouveaux ensembles de données suivants :

Sur place, la Ville de Montréal a aussi fourni sur CD-ROM des échantillons de données sur les éléments suivants :

  • Arboretum
  • Boisés
  • Lieux culturels
  • Éco-territoires
  • Terrains en friches
  • Milieux humides
  • Parcs et les ruisseaux

De son côté, l’AMT a offert une information en continu concernant ses services de transport collectif. Une toute nouvelle gamme d’outils d’information instantanée a donc été développée pour faciliter les déplacements des clients tout au long de leur parcours, comme 511AMT, le site mobile, l’outil Alerte-Train et le compte Twitter de l’AMT. L’AMT a rendu accessibles de toutes nouvelles données en temps réel concernant son réseau de trains de banlieue au amt.qc.ca/developpeurs, cela sous le format standardisé General Transit Feed Specification (GTFS)- temps réel et sous le format Transit Communications Interface Profiles (TCIP):

  • État du service des trains de banlieue (le respect des horaires)
  • Alertes de service concernant les retards, les annulations, les événements imprévus et les horaires modifiés
  • Position des rames de trains sur l’ensemble du réseau de l’AMT
  • Liste de l’ensemble des lignes du réseau de trains de banlieue
  • Liste des gares du réseau de l’AMT
  • Horaire de tous les voyages
  • Respect des trains à l’horaire en temps réel
  • Alertes sur l’état du service des trains

Par ailleurs, la STM a mis à disposition un ensemble de données, totalement anonymes, qui portent sur les déplacements d’utilisateurs de la carte OPUS au sein des réseaux de bus et de métro.

Applications citoyennes en résultat :

  • Velobstacle : Recueillir des données citoyennes sur les problèmes affectant les pistes cyclables en plus de fournir des informations sur les accidents et les points de services
  • Previxi : Outil de prévision pour le réseau Bixi
  • Une application qui fournit les informations sur le stationnement en fonction de la localisation (non terminée)
  • Une application de visualisation des arbres de Montréal (non terminée)
  • Un outil Web de visualisation des accidents de vélo
  • Un babillard géolocalisé pour remplacer les affiches sur les poteaux de stationnement.

Autres applications citoyennes

Références :
Des nouvelles données pour Hack ta ville! Avis aux médias, 7 septembre 2012.