Priorisation et suggestion des ensembles de données

17 février 2016

Depuis 2013, les utilisateurs de données ouvertes sont invités à soumettre leurs suggestions d’ouverture de données; près de 140 suggestions ont été envoyées depuis cette époque. Cette approche a mené à l’ouverture de plusieurs dizaines d’ensemble de données.

Toutefois cette manière de faire a soulevé plusieurs enjeux:

  • Une demande individuelle n’est pas forcément représentative d’un besoin collectif ou d’un objectif d’utilisation. Si certaines suggestions viennent avec un projet d’utilisation, la majorité viennent sans justification. Il est évident qu’il n’est pas nécessaire de justifier l’ouverture d’un ensemble de données, mais une approche de priorisation permettrait de viser avant tout les données répondant aux besoins du maximum de personnes.
  • Les efforts nécessaires au suivi individuel des suggestions prend beaucoup de temps avec pour conséquence d’enlever du temps pour des efforts d’ensemble importants, comme la mise en place d’un inventaire et d’un plan d’ouverture pour tous les services.
  • Le vocabulaire utilisé utilisé jusqu’ici (demande d’ouverture) laisse entendre une certaine obligation de résultats, au même titre que les demandes d’accès à l’information.

Sur base de ces constats, nous souhaitons dans un premier temps obtenir plus d’information sur l’importance respective des ensembles de données proposés. Pour ce faire, nous vous demandons de participer à un sondage de priorisation: une cinquantaine d’ensembles de données ont été scindés en deux catégories. Nous vous demandons, pour chaque catégorie, de classer les dix ensembles les plus importants à vos yeux.

En parallèle, nous reprenons le travail d’inventaire des ensembles de données. Ce travail est très demandant et finalement peu d’organisations l’ont mené à bout. Une fois l’inventaire établis pour les différentes unités de service, nous effectuerons également un travail de priorisation plus exhaustif qui permettra d’avoir un plan de libération à long terme.

Enfin, les suggestions, passées et à venir seront intégrées à l’inventaire, de manière à faire évoluer les priorités en fonction de demandes. Ainsi les suggestions, qui continueront à être consignées publiquement, ne feront plus l’objet d’un suivi individuel, qui était déjà imparfait à cause des efforts nécessaires, mais permettront d’alimenter la réflexion et faire évoluer le processus d’ouverture de manière plus directe.